L’économie verte, un doux rêve ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

A l’approche de Rio+20, la principale solution sauvegarder la planète (et notre mode de vie) est l’économie verte ou la croissance verte.

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement définie l’économie verte comme “une économie qui entraîne une amélioration du bien-être humain et de l’équité sociale, tout en réduisant significativement les risques environnementaux et la pénurie de ressources” et n’en précise pas les moyens. En pratique, il s’agit souvent d’internaliser les externalités négatives des activités économiques. Pour mener à bien cette démarche, il faut donc être capable de donner un prix à une atteinte à l’environnement : pollution, disparition d’espèce, déforestation… Or il n’existe pas de méthode reconnue pour cela et cette évaluation monétaire de l’environnement pose des problèmes éthiques.

Par conséquent, l’économie verte ne peut pas être présentée comme une solution aux problèmes environnementaux, au moins à court-terme.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>